laoding
slideout_facebook
slideout_linkedin
slideout_blog

5 conseils pour organiser un événement écoresponsable

September 14, 2015 10:00 am

Young girl in casual with recycle balloon

L’intégration d’une dimension écoresponsable aux événements est plus qu’une tendance, c’est une totale remise en question de la façon dont nous, agences, pensons nos activations. Car organiser un événement écoresponsable nécessite d’intégrer les principes du développement durable à chaque étape de son organisation, depuis sa planification jusqu’à l’évaluation des retombées.

Avant de se lancer tête baissée en affirmant haut et fort que l’on va organiser un événement écoresponsable, il est essentiel de faire un peu de tri sélectif… dans ses idées!

1. Prendre les mesures pertinentes selon son activation

Selon le type d’activation réalisée, interrogez-vous sur les impacts majeurs de celle-ci (consommation d’énergie? pollution sonore? émissions de CO2?) et sur la façon dont vous pouvez réellement limiter ces impacts.

Si votre événement ne se prête pas à être 100% développement durable, vous pouvez toujours mettre l’accent sur un point précis, comme la réduction des déchets ou celle des émissions de gaz à effet de serre, par exemple. Notez qu’il est toujours préférable d’en faire moins, mais de le faire bien!

2. Rédiger une politique écoresponsable avec une personne dédiée

Une fois décidé votre parti-pris, votre premier réflexe devra être de nommer une personne responsable du volet écoresponsable. Avec elle, vous établirez des règles en la matière que tous les organisateurs, fournisseurs, ambassadeurs et autres promoteurs devront respecter.

En cas de doute, vous saurez ainsi toujours vers qui -et quoi- vous tourner.

3. Évaluer les potentiels leviers d’actions

Lors de l’établissement de votre plan d’action, vous devrez porter votre attention sur divers éléments, comme par exemple:

  • le choix des modes de transport pour vos fournisseurs et prestataires mais aussi pour les participants à l’événement,
  • la gestion des déchets et des matières résiduelles (installer des bacs de tri en nombre suffisants à proximité des poubelles, choisir une toilette sèche, proposer des fontaines à eau…),
  • le choix de fournisseurs locaux, qui privilégieront les produits de saison, en évitant les portions emballées individuellement,
  • le choix de recruter des bénévoles du quartier,
  • l’utilisation de matériel peu énergivore,
  • la distribution de goodies écoresponsables, achetés localement, recyclables ou réutilisables…

Cette liste est bien loin d’être exhaustive, et elle dépendra surtout de vos objectifs. L’essentiel étant bien entendu que les mesures que vous choisirez de prendre soient en rapport avec votre activation et ses impacts écologiques et sociétaux.

4. Communiquez de la bonne façon

Autre point crucial: vous devez faire part au public de vos initiatives en matière d’écoresponsabilité afin de le sensibiliser et de l’encourager à adopter les bons gestes au moment de l’événement. Mais attention toutefois: le faire via des centaines de flyers imprimés sur du papier verni serait le comble du non-sens! Pensez aux solutions digitales, au papier recyclé, aux impressions recto-verso…

Calculez aussi, dans la mesure du possible, l’empreinte carbone de votre événement, et faites en sorte de la compenser.

5. Réalisez un bilan

Comme le dit le proverbe: c’est en forgeant que l’on devient forgeron. Il en est de même pour vos événements écoresponsables: vous serez meilleurs activation après activation, et c’est pour cela qu’il est important d’évaluer vos performances. Comment ? En réalisant sur place une enquête auprès de vos visiteurs, pour savoir par exemple comment ils se sont rendus jusqu’à l’événement, en comptabilisant en quantité (livres, litres…) et en qualité (recyclable, compostable…) les déchets collectés par participant, en mesurant le poids de papier utilisé par rapport au nombre de personnes venues, en relevant le compteur électrique avant et après l’événement… Les indicateurs sont nombreux et dépendent, encore une fois, des objectifs et des mesures que vous aurez établis en amont.

Vous l’aurez compris, un événement écoresponsable est un défi important à relever pour l’agence organisatrice. Mais cela vaut la peine de s’y atteler, et plus vous intégrerez ces différents éléments à vos activations, plus ils finiront par faire naturellement partie du décor! N’hésitez pas à vous documenter sur le sujet, notamment sur le site du Conseil québécois des événements écoresponsables : http://evenementecoresponsable.com/

Nicolas

Partager
Share on FacebookShare on Google+Email this to someoneShare on LinkedInTweet about this on Twitter

Laisser un commentaire